En couple « Il les créa homme et femme »

Le Prélude à la Préparation

Bonjour cher couple en route vers le mariage,

Après être entrée en contact avec votre paroisse,
et en attendant la Préparation au Mariage en début d’année,
voici de quoi être soutenu dans votre cheminement chaque semaine.

Ce cheminement peux se faire aussi pour les « vieux couple » sous le regard de Dieu en écoutant sa Parole.

Voici une proposition reprenant le « Guide vers le mariage » :

Nous-celebrons-notre-mariage

Cadre proposé : « Une soirée en amoureux pour un dialogue sous le regard de Dieu. »

  1. Vous pouvez allumer une bougie pour demander à Dieu d’être présent.
  2. Lancez la vidéo, écoutez-la, retenez, écrivez…
  3. Mettez en pause entre chaque texte,
  4. Prenez du silence pour gouter la parole,
  5. Les questions posées, à vous d’échanger…
  • A partir d’un texte de l’Ecriture Sainte souvent utilisé à la cérémonie du mariage.
  • Une médiation pour entrer dans l’intelligence du texte.
  • Quelque questions pour ouvrir sur votre vécu.

 

1 « Il les créa homme et femme »

La Parole de Dieu dans la Genèse 1,26-28.31a

Au commencement, Dieu dit: « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance. Qu’il soit le maître des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, des bestiaux, de toutes les bêtes sauvages, et de toutes les bestioles qui vont et viennent sur la terre. » Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme. Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez-la. Soyez les maîtres des poissons de la mer, des oiseaux du ciel, et de tous les animaux qui vont et viennent sur la terre. » Et Dieu vit tout ce qu’il avait fait ; et voici: cela était très bon

MÉDITATION

Non seulement Dieu crée l’homme et la femme à son image, pour qu’ils lui ressemblent par leurs regards, leurs gestes, leur capacité à communiquer par la parole. Mais en plus, c’est ensemble, homme- et-femme, dans leur relation d’amour, leur affection mutuelle, leur tendresse, leur sexualité, leur œuvre commune, qu’ils vont le plus ressembler à Dieu, et dire au monde entier que Dieu est Amour, que le sens de la vie c’est l’amour. C’est à grâce à cette différence masculin-féminin que l’amour est possible: j’ai besoin de l’autre, qui me rend plus homme, plus femme, et qui me permet de grandir dans mon identité, et dans ma vocation personnelle. L’amour dépasse la différence, qui permet la complémentarité et le désir.

QUESTIONS

  1. Quelle différence fondamentale chez l’autre puis-je admirer?
  2. Quel trait masculin ou féminin de l’autre me parle de Dieu?
  3. Ai-je une difficulté particulière à supporter une différence chez l’autre?

2. “L’amour ne passera jamais”

Saint Paul dans 1ere lettre aux Corinthiens 12,31-13,8a

Frères, recherchez donc avec ardeur les dons les plus grands. Et maintenant, je vais vous indiquer le chemin par excellence. J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.
J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien. J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.
L’amour prend patience; l’amour rend service; l’amour ne jalouse pas; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil; il ne fait rien d’inconvenant; il ne cherche pas son intérêt; il ne s’emporte pas; il n’entretient pas de rancune; il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai; il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout. L’amour ne passera jamais.

MÉDITATION

Quel est cet amour sans lequel je ne suis rien ? Ce que décrit saint Paul est cette fine pointe de l’amour, agapè, qui va beaucoup plus loin que le sentiment amoureux. Il ne le gomme pas, mais il le dépasse infiniment et fait toujours espérer en quelque sorte quelque chose de meilleurs.
C’est l’amour de Jésus pour les femmes et les hommes qu’il a rencontré. Mais c’est aussi l’amour des saints qui ont transformé le monde.
Cet amour se nomme service, patience, humilité, effacement, pardon, vérité, justice, courage, confiance.
Il permet de tout supporter, de tout endurer, de rester dans l’espérance quand l’avenir paraît sombre. Cet amour- là ne passera jamais ». Aimer son conjoint de cet amour-là, avec la grâce de Dieu, c’est possible. C’est même source de bonheur, et de résurrections dans les couples. Oui, grâce à cette façon divine d’aimer. L’amour humain qui a pu s ‘attiédir, peut renaître de ses cendres. L’amour ne passera jamais. »

QUESTIONS

  1. Dans la vie, on peut enchaîner des activités, même très généreuses ou très efficaces: mais si on les fait sans amour, on va s’épuiser, et vite perdre le sens.
    Qu’ai-je fait dernièrement en y mettant de l’amour?
  2. L’amour rend service: j’attends tout de l’autre, ou j’anticipe ses besoins?
    Suis-prêt à être bousculé par amour pour l’autre?
  3. L’amour ne s’emporte pas: puis-je modérer mes colères, mes emportements?
    Est-ce que je supporte d’avoir tort? Est-ce que je reconnais mes erreurs?
  4. L’amour n’entretient pas de rancune:
    Suis-je d’accord a priori pour pardonner à l’autre ses manquements, ses fautes? À tout pardonner?

3.“Ils ne sont plus deux, mais ils ne font qu’un”

 

Jésus dans Marc 10,6-9

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples: « Au commencement de la création, Dieu les fit homme et femme. À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux deviendront une seule chair. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! »

MÉDITATION

Le mariage, c’est le travail de l’amour qui unit ce qui est différent, pour faire UN. Ce UN, c’est le couple, dans lequel chacun reste lui-même, mais construit une unité avec l’autre, qui leur est très spécifique.

Aucun couple ne se ressemble, chacun est unique, Dieu aime chaque couple, et chacun a une pierre à apporter à l’édifice de l’Église. Attention prévient Jésus, si on amène dans notre couple, notre père, notre mère, cela va faire trop de monde, et le couple risque d’exploser. Simple règle de bon sens!

QUESTIONS

  1. Ai-je « quitté » mon père et ma mère? physiquement, et psychiquement?
  2. Suis-je libre par rapport à leurs remarques, désirs, interventions? 
  3. Comment l’autre voit-il cette question pour moi?

4. « Qu’ils louent le nom du Seigneur »

Un croyant porté par l’Esprit de Dieu dans le Psaume 148

Alléluia !
Louez le Seigneur du haut des cieux,
louez-le dans les hauteurs.
Vous, tous ses anges, louez-le,
louez-le, tous les univers.

Louez-le, soleil et lune,
louez-le, tous les astres de lumière;
vous, cieux des cieux, louez-le,
et les eaux des hauteurs des cieux.

Les montagnes et toutes les collines,
les arbres des vergers, tous les cèdres;
les bêtes sauvages et tous les troupeaux,
le reptile et l’oiseau qui vole:

les rois de la terre et tous les peuples,
les princes et tous les juges de la terre;
tous les jeunes gens et jeunes filles,
les vieillards comme les enfants.

Qu’ils louent le nom du Seigneur,
le seul au-dessus de tout nom:
sur le ciel et sur la terre, sa splendeur:
il accroît la vigueur de son peuple.

MÉDITATION

La louange nous tourne vers Dieu, nous rapproche de lui. L’homme est roi de l’univers, il est chargé par Dieu de faire monter vers lui la louange de toute la création. Tout est créé pour Dieu. Notre mariage aussi est relatif à Dieu, qui reste le but ultime de notre existence.

L’univers tout entier nous accompagne pour louer Dieu Nous ne sommes pas seuls L’amour conjugal, qui dilate nos cceurs, nous amène à entrer dans cette grande louange cosmique, le voulons-nous ?

5. “L’amour est fort comme la mort”

Les amoureux du Cantique des Cantiques 2,8-10.14.16a; 8,6-7a

La voix de mon bien-aimé! C’est lui, il vient… Il bondit sur les montagnes, il court sur les collines, mon bien-aimé, pareil à la gazelle, au faon de la biche. Le voici, c’est lui qui se tient derrière notre mur: il regarde aux fenêtres, guette par le treillage. Il parle, mon bien-aimé, il me dit: Lève-toi, mon amie, ma toute belle, et viens….

Ma colombe, dans les fentes du rocher, dans les retraites escarpées, que je voie ton visage, que j’entende ta voix! Ta voix est douce, et ton visage, charmant. Mon bien-aimé est à moi, et moi, je suis à lui. Pose-moi comme un sceau sur ton cœur, comme un sceau sur ton bras. Car l’amour est fort comme la Mort, la passion, implacable comme l’Abîme: ses flammes sont des flammes de feu, fournaise divine. Les grandes eaux ne pourront éteindre l’amour, ni les fleuves l’emporter. Un homme donnerait-il toutes les richesses de sa maison pour acheter l’amour, il ne recueillerait que mépris.

MÉDITATION

L’amour vrai, est si fort qu’il brûle. Dieu le sait bien, lui qui nous aime jusqu’à donner son fils unique, qui lui-même se donne à nous jusqu’à mourir sur la Croix. Quelle folie d’amour! Rien ne pourra éteindre ce que nous aurons vécu du véritable amour sur cette terre: tout sera repris en Dieu au Ciel, et transfiguré pour l’éternité. Notre amour humain, uni à celui de Dieu, est éternel! Dieu nous aime de cet amour-là, avec cette force du désir qui recherche l’autre, pour ne faire plus qu’un avec lui. Oui, il n’y a pas deux sortes d’amour, mais Un seul amour véritable, celui du mariage: « mon bien-aimé est à moi, et moi, je suis à lui. » L’autre va rester gravé en moi pour toute la vie, et dans l’éternité, comme Dieu, qui demeure en nous.

QUESTIONS

  1. De quel amour parle-t-on? Du sentiment? De la passion amoureuse? Oui et non. Car ils ne suffisent pas! Ce qui brûle notre cœur, c’est ce désir d’appartenir à l’autre, dans toute notre personne, et de nous donner sans mesure. 
  2. Suis-je conscient que c’est cette détermination qu’on appelle amour?
  3. Le bien-aimé guette, attend, parle, appelle, regarde, fait des compliments à sa bien-aimée. Quels sont nos langages d’amour? 
  4. Y a-t-il délicatesse, tendresse, prévenance, respect mutuel, attirance physique?

6. “Une femme parfaite, qui la trouvera?”

Le sage dans les Proverbes 31,10-31

Une femme parfaite, qui la trouvera? Elle est précieuse plus que les perles! Son mari peut lui faire confiance: il ne manquera pas de ressources. Elle fait son bonheur, et non pas sa ruine, tous les jours de sa vie. Elle sait choisir la laine et le lin, et ses mains travaillent volontiers. Elle tend la main vers la quenouille, ses doigts dirigent le fuseau.

Ses doigts s’ouvrent en faveur du pauvre, elle tend la main au malheureux. Le charme est trompeur et la beauté s’évanouit; seule, la femme qui craint le Seigneur mérite la louange. Célébrez-la pour les fruits de son travail: et qu’aux portes de la ville, ses œuvres disent sa louange!

MÉDITATION

La femme n’est pas un objet, même magnifique, qui attire le regard des hommes pour leur propre satisfaction érotique !… Non, la femme est d’égale dignité avec l’homme, elle est l’aide que Dieu lui donne pour l’aider à sortir de lui-même, à se tourner vers Dieu et vers les autres.

Mais la femme peut se détourner de sa vocation, et chercher à trop séduire, même son mari: elle devient alors responsable, en partie, de la tristesse qui va gagner leur relation.

Une femme parfaite au sens biblique, est une femme qui craint Dieu, qui écoute sa parole et la médite en son cœur. Elle est attentive à son mari, ses enfants et ouvre la porte de la maison aux pauvres et aux malheureux. Elle cherche le bonheur de son mari, tout en sachant que celui-ci ne dépend pas que d’elle, mais d’abord de Dieu.

QUESTIONS

  1. Sommes-nous d’accord sur la répartition des tâches domestiques, et la place et le rôle de chacun? La femme au foyer a un travail qui mérite l’admiration de tous: en sommes-nous tous les deux conscients?
  2. La femme qui travaille à l’extérieur de la maison a souvent double tâche dans une journée: comment son mari peut-il l’aider pour qu’elle ne s’éloigne pas de sa vocation première, qui est l’écoute de Dieu et des autres?
  3. Avons-nous confiance l’un dans l’autre? Sur tous les sujets?

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :