Venez, adorons!

Venez, adorons! 

« Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: « Donne-moi à boire », cest toi qui laurais prié et il taurait donné de leau vive. » (Jn 4,10)

Adorer où et quand ?

chapelle du Sacré-Coeur à Saint-Aloyse

du mardi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 9h à 12h.

en adorateur de passage ou en vous inscrivant:

contact: Valérie Monseau au0369815279 ou par mail: monseau.valerie@gmail.com et Père Didier Batherosse: b.didier.courriel@gmail.com

 

En juillet et en août, adoration dans la chapelle de S.=Aloyse ; les mardis, de 17h à 18h.

Reprise des horaires habituels le mardi 5 septembre

Du nouveau du côté de l’adoration: A l’intention des personnes qui travaillent, nous mettons en place une heure matinale d’adoration. Dès le 06 septembre, le Saint-Sacrement sera exposé tous les mercredis, hors vacances scolaires, à partir de 7h30.

En vous inscrivant, vous renforcez notre chaîne de prière. 

 

Pourquoi adorer?

 

« L ‘Eglise et le monde ont un grand besoin du culte eucharistique. Jésus nous attend dans ce sacrement de l’Amour. Ne refusons pas le temps pour aller Le rencontrer dans l’adoration, dans la contemplation pleine de foi et ouverte à réparer les fautes graves et les délits du monde. Que ne cesse jamais notre adoration. » (saint Jean-Paul II,  « Dominicae cenae » 3.3)

 

Un coeur à coeur et une prière dintercession

 

« Adorer, c’est ne pas pouvoir détacher les yeux de Jésus. »

 

Mon Créateur, mon Père, mon Bien-Aimé. Vous qui êtes là, à trois mètres de moi, sous l’apparence de cette Hostie, mon Dieu, daignez me donner ce sentiment continuel de Votre présence, de Votre présence en moi et autour de moi… et, en même temps, cet amour craintif qu’on éprouve en présence de ce qu’on aime passionnément, et qui fait qu’on se tient devant la personne aimée, sans pouvoir détacher d’elle les yeux, avec un grand désir et une volonté de faire tout ce qui lui plaît, tout ce qui est bon pour elle et une grande crainte  de faire, dire ou penser quelque chose qui lui déplaise ou qui lui fasse du mal… En Vous, par Vous et pour Vous. Amen

Bienheureux Charles de Foucauld

 

« Adorer, c’est contempler le Christ dans son offrande. »

 Adorer le Christ, c’est accepter qu’il ne se passe rien, c’est accepter dans la foi que sa présence ne s’impose pas. C’est accepter de tenir quand je ne sens rien, c’est accepter de résister au désir de fuir, c’est accepter de tenir ma place simplement parce que je suis là non seulement en mon nom propre mais au nom de tous les hommes et toutes les femmes de la terre. Je suis devenu un intercesseur et je n’ai pas le droit de partir. L’adoration du Christ est d’abord un acte de foi, c’est un acte de silence.

Venir contempler l’Eucharistie, c’est venir contempler le Christ dans l’offrande qu’il fait de sa vie, c’est-à-dire dans l’acte suprême d’offrande à son Père, c’est-à-dire dans l’acte ultime d’amour pour les hommes. Que pourrions-nous éprouver d’autre qu’une joie très intense à reprendre conscience de cette communion étroite qui unit le Père et le Fils et à laquelle l’Esprit que nous avons reçu nous donne de participer ? Que pourrions-nous éprouver d’autre qu’une joie très intense à contempler le Christ livrant sa vie par amour pour nous ? Comment ne serions-nous pas confondus de joie devant cette révélation extraordinaire : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a envoyé son Fils pour le sauver. » ? (cf Jn 3,17)

Mgr André Vingt-Trois, juin 2006

 

Adorer avec qui?

Nous formons une chaîne de prière… Nous sommes en lien les uns avec les autres. (cliquer pour lire le Lien des adorateurs)

Avec les adorateurs du Mont Sainte-Odile (cliquez sur le texte pour voir la page)

Avec les enfants de nos paroisses, voir les dates dans l’agenda Adoration.

Une pensée sur “Venez, adorons!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :