Sacrement des malades

 

Sacrement du pardon
Adrian Flores et Edmond Schnell, diacres Pour tous ceux qui souhaitent visiter les malades et les personnes seules, apporter la communion et faire le lien avec la communauté paroissiale.

Célébrations communautaires du sacrement des malades : à la maison de retraite Les Mélèzes : le mercredi 15 février à 14h30 à la maison de retraite Ste-Agnès : le samedi 11 février à 10h15

Célébration individuelle : contactez les presbytères.

Merci de signaler les malades que vous connaissez

Pour qui ? Quand ?

Dans les siècles qui ont précédé le nôtre, on avait pris la regrettable habitude de réserver l’onction dans malades aux mourants, alors qu’elle est faite pour apporter à un chrétien l’aide du Christ et de l’Église quand son état de santé l’amène à prendre conscience qu’il entre dans une étape difficile de sa vie.

  • Lors d’une maladie grave qui fragilise physiquement et moralement de façon sérieuse, même si les médecins ont confiance dans une guérison très probable.
  • Lors d’un handicap important qui vient bouleverser une vie et qui va obliger à remettre en question bien des choses.
  • Lorsque nos forces déclinent fortement en raison de l’âge et des handicaps qui lui sont liés.
  • Avant la décision d’une intervention chirurgicale liée à une maladie grave.

Un sacrement pour

  • donner la force de remettre davantage sa vie entre les mains de Dieu.
  • devenir partenaire spirituels de la communauté par l’espérance, le courage, la foi.
  • vivre de manière particulière l’invitation de Paul « offrez votre personne et votre vie »Rm 12,1.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :