Six points à connaître sur le père Vincent-Marie Meyer, le nouveau curé de notre communauté de paroisses !

L’abbé Vincent-Marie MEYER : notre nouveau curé va être accueilli dimanche 16 septembre à 15h à l’église Saint-Urbain

Six points à connaître sur le père Vincent-Marie Meyer, le nouveau curé de notre communauté de paroisses !

1. Le père Vincent-Marie est un joyeux drille. « Je suis né en 1960, j’ai 58 ans. Si j’étais né en 58, j’aurais 60 ans ». Le ton est donné !

2. Le père Vincent-Marie est un homme de vocations. Il a d’abord été sous-officier dans l’armée de terre, pendant 5 ans, de 1977 à 1982. L’armée a été pour lui une école de vie, qui l’a aidé à se poser des questions et à discerner sa vocation. Il y a été formateur (sur les chars), et le prêtre qu’il est désormais tient à aider les paroissiens à se former, à prendre des responsabilités et des initiatives, sans considérer que tout doit passer par lui. Voilà une invitation à fourmiller d’idées et à retrousser nos manches ! D’ailleurs, il dit : « vous allez beaucoup me solliciter, comptez sur moi pour beaucoup vous solliciter ! »

3. Le père Vincent-Marie est un globe-trotter. Entré au séminaire, il y a été formé notamment par Daniel Perrin, son père spirituel, qui l’a envoyé voir différents visages de l’Eglise : à Lisieux, à Freiburg, à Salamanque. Devenu vicaire en 1990 à Haguenau puis Soultz-sous-Forêts, il a ensuite exploré l’Alsace : « A chaque changement d’archevêque, j’ai changé de mission ! ». Monseigneur Brand l’envoie à Diemeringen en 1995, Mgr Doré à Brumath en 2003, Mgr Grallet à Mulhouse en 2010, et Mgr Ravel à Strasbourg.

4. Le père Vincent-Marie aime les défis. « A chaque archevêque, j’ai dit que j’étais prêt à aller où personne ne veut aller ». Est-ce donc le cas de Neudorf-Port-du-Rhin ?! En tous cas, il sait que de grands défis l’attendent dans notre communauté de paroisses. D’abord continuer à travailler, prier, célébrer avec ceux qui sont déjà présents, investis, et en même temps accueillir les nouveaux habitants qui viennent s’installer dans notre quartier. Ensuite, continuer à tisser des liens avec nos frères protestants et avec les chrétiens de Kehl. Enfin, aller à la rencontre des étudiants et jeunes adultes présents à Neudorf.

5. Le père Vincent-Marie veut « être un prêtre pour tous ». Sa grande joie est d’avoir une paroisse aux mille visages, composée de paroissiens ayant des sensibilités différentes, des charismes différents, et de pouvoir s’adresser à chacun d’eux.

6. Le père Vincent-Marie vient à notre rencontre. Il sait que la communauté a besoin d’un prêtre et qu’un prêtre a besoin d’une communauté. Il vient observer, écouter, voir les projets en cours, discuter et proposer. « J’ai généralement beaucoup d’idées, mais je suis très heureux de ne pas arriver à en concrétiser un certain nombre ! »

Sophie D

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :